Avant propos

De nos jours, « musulmans » et « islam » sont souvent associés à tord à « terroristes » et « extrémisme ». Les efforts à fournir sont donc doubles: Il faut répondre aux aprioris des non-musulmans et lutter contre l’ignorance des extrémistes.

On peut en faire une analogie avec le tasawwouf (soufisme) car depuis les premiers siècles de l’Hégire, des ignares infâmes ont usurpé ce qualificatif générant ainsi des soupçons vis-à-vis de tous les soufis. Les érudits musulmans ont donc dû défaire les préjugés envers le soufisme mais aussi dénoncer les dérives des imposteurs.

Avec l’aide du Tout-Miséricordieux, nous continuerons l’œuvre des oulémas pour démontrer que la voie soufie est légitimement le cœur l’Islam, tout en réfutant le mysticisme des charlatans.